Dernières recettes

Diaporama des 30 personnes les plus puissantes des États-Unis en matière de boissons

Diaporama des 30 personnes les plus puissantes des États-Unis en matière de boissons


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

30. Jason et Todd Alström, fondateurs, BeerAdvocate

Seize ans après la fondation BièreAvocat, les frères Alström (Jason, à gauche, et Todd, à droite) gèrent le site numéro un d'évaluation de la bière en ligne, avec un magazine mensuel, 1,5 million de visiteurs uniques mensuels, des classements complets de bières, de bars et de magasins de bière, des forums communautaires , et un niveau élevé d'implication des utilisateurs. C'est la destination de référence sur le Web pour les geeks de la bière.

29. Zoe Sakoutis et Erica Huss, fondatrices, BluePrint Cleanse

Il y a une raison pour laquelle Starbucks, cette boisson toute-puissante, a récemment décidé de s'aventurer dans le secteur des jus - c'est une industrie estimée à 3,4 milliards de dollars, et facilement l'une des tendances de régime et de style de vie les plus en vogue sur le marché aujourd'hui. Au début du match, Zoe Sakoutis (à droite) et son partenaire commercial Erica Huss (à gauche), fondateurs de BluePrint Cleanse, un mini-empire basé à New York qui a connu le succès en se commercialisant comme un régime de jus "moins extrême". Grâce à publicité de publications de renom comme InStyle, Allure, The New York Times, Details, Vogue, People et Elle (parmi beaucoup d'autres) et fans de célébrités comme Sarah Jessica Parker, la marque a été exposée à des masses de consommateurs tendance et soucieux de leur régime alimentaire.

28. Kathleen Lewis, directrice exécutive, Court of Master Sommeliers

Kathleen Lewis sera la première à vous dire que son organisation et les maîtres sommeliers qu'elle produit détiennent un grand pouvoir dans l'industrie. Assez juste - le tribunal est, après tout, le principal organisme d'examen reconnu internationalement pour les sommeliers. Son influence considérable sur l'industrie du service du vin est visible dans bon nombre des meilleurs programmes de vin du pays, créés par des professionnels qui ont suivi ses cours. Lewis, bien qu'elle ne soit pas elle-même un maître, a travaillé pour l'organisation au cours des 14 dernières années, la guidant actuellement en tant que directrice exécutive.

27. Gregg L. Engles, PDG et président, Dean Foods

Depuis 1993, deux petits mots — Got Milk? – ont été percés dans la tête des Américains partout, nous rappelant l'importance de boire un verre par jour (et, accessoirement, de rendre les célébrités super sexy un peu plus accessibles en leur faisant arborer des moustaches de lait). Pourtant, bien que les esprits créatifs de l'ouest de l'agence de publicité Goodby, Silverstein & Partners et du California Milk Processor Board soient responsables de cette campagne laitière emblématique, il y a de fortes chances que le lait dans votre verre soit produit par Dean Foods Company. En ce qui concerne l'industrie laitière américaine, Dean Foods est roi : en tant que société mère de marques renommées comme Horizon Organic, Garelick Farms, Tuscan et bien d'autres (y compris - ssshh - Silk Soy Milk), cette société exerce un pouvoir incroyable. . Le gars qui appelle tous les coups est Gregg L. Engles, le PDG de Dean Foods; Engles occupe ce poste depuis que sa société, Suiza Foods Corporation, a racheté Dean en 2001.

26. David Wondrich, historien du cocktail, auteur

Si la connaissance est le pouvoir, alors au sujet de l'histoire des cocktails américains, Wondrich l'a à la pelle. Et étant donné que les cocktails classiques à l'ancienne sont l'inspiration derrière un nombre incalculable de bars les plus cool et les plus importants d'aujourd'hui, c'est un domaine important dans lequel être un expert. membre de la Ressource de boissons alcoolisées (le principal programme de formation en mixologie et spiritueux du pays) et l'autorité définitive sur toutes les traditions que les meilleurs barmans d'aujourd'hui veulent maîtriser.

25. Debbie Weir, PDG, Mothers Against Drunk Driving

Si vous avez demandé à un ami de vous raccompagner chez vous après une bonne soirée, ou si vous vous êtes retrouvé à boire beaucoup plus légèrement que vous ne l'auriez fait à l'université parce que vous avez dû vous conduire à la maison, c'est probablement à cause de Les mères contre l'alcool au volant, ou MADD. Si vous êtes un propriétaire de bar ou un restaurateur qui a vu ses ventes d'alcool baisser, cela pourrait également être dû à l'influence de MADD, au moins indirectement. L'organisation est basée à Irving, au Texas, mais a été fondée en Californie en 1980 par Candice Lightner après que sa fille de 13 ans a été tuée par un conducteur ivre, qui a ensuite reçu une peine clémente. Grâce à MADD, l'âge légal pour consommer de l'alcool dans chaque État et dans le District de Columbia est désormais de 21 ans, et le taux d'alcoolémie légal le plus élevé dans tous les États est de 0,08 %.

24. Dale DeGroff, maître mixologue

Wikimedia Commons/Infrogmation

Comme on peut s'y attendre avec quelqu'un qui est communément appelé "le roi des cocktails", l'influence de DeGroff sur l'industrie des cocktails et des bars d'aujourd'hui n'a pas été insignifiante. Auteur primé et consultant en cocktails et fondateur du Museum of the American Cocktail, DeGroff est probablement mieux connu pour son mandat derrière le bar à la célèbre Rainbow Room de New York à la fin des années 1980. Pour son travail là-bas, donnant une nouvelle vie aux cocktails classiques, et dans le temps depuis, il a été crédité de "réinventer le métier de barman et déclencher l'explosion des cocktails qui continue de transformer l'industrie." Mais peut-être que la meilleure démonstration de son pouvoir aujourd'hui n'est pas affichée dans ses propres réalisations, mais dans celles de ses protégés - des acteurs puissants de l'industrie et de grands frappeurs comme Julie Reiner et Willy Shine qui établissent la norme pour ce qui est cool dans les cocktails en ce moment.

23. Marvin R. Shanken, PDG, M. Shanken Communications, Inc.

Un ancien banquier d'investissement qui a acheté une publication sur le commerce de l'alcool appelée Impact en 1973, Shanken préside aujourd'hui une mini-empire des publications concernés par la boisson, la nourriture et le mode de vie. Impact a été rejoint par un autre magazine spécialisé dans les vins et spiritueux, Market Watch, et ensemble, ils sont indispensables à tous les professionnels. Pour le profane, Shanken's Wine Spectator est devenu le critique de vin le plus autorisé de ce côté de Robert M. Parker, Jr. (voir #17), et apporte des histoires sur le commerce du vin à un public civil. Shanken publie également Food Arts et Cigar Aficionado, et il y a deux ans, il a acheté Malt Advocate, qui publie le magazine du même nom et organise des WhiskyFests dans tout le pays.

22. Duane Sorenson, fondateur, Stumptown Coffee Roasters

En tant que l'un des visages originaux du mouvement des torréfacteurs hipster, Duane Sorenson mérite certainement beaucoup de crédit pour avoir déclenché la popularité du café artisanal anti-Starbucks. Le Torréfacteurs Stumptown fondateur de est connu pour ses voyages en Afrique, en Amérique latine et en Indonésie à la recherche des meilleurs haricots, payant souvent des prix plus élevés que quiconque. Bien sûr, cela signifie que les prix de Stumptown sont généralement plus élevés que la norme de l'industrie, mais le torréfacteur est à l'avant-garde du café d'origine unique et respectueux de l'environnement, et a contribué à changer la perspective des consommateurs pour considérer le café comme une boisson à apprécier au lieu d'un simple nécessité du petit matin.

21. Dan Bane, PDG et président, Trader Joe's

Trader Joe's vend du café, des jus de fruits et d'autres boissons sous marque privée, mais dans de nombreux États, il est également un acteur sérieux dans la fourniture de vins, de bières et de spiritueux à bas prix. Ce qui donne vraiment à Dan Bane son avantage en tant que joueur puissant de l'industrie des boissons, c'est le produit à jackpot de Trader Joe, "Two-Buck Chuck". Ce vin maison de marque est devenu emblématique du vin bon marché mais éminemment buvable, et en cours de route a transformé la stigmatisation du plonk bon marché en quelque chose de frais et de jeune. Selon un rapport de Forbes.com en 2011, le programme de vins Chuck - c'est-à-dire Charles Shaw - avait vendu près de 500 millions de bouteilles depuis son lancement.

20. Charlie Papazian, fondateur, The Brewers Association

La production de l'industrie de la bière artisanale peut être une baisse dans le seau par rapport à celle du marché global de la bière (elle représente 6 pour cent de ce qui est vendu), mais il est indéniable que le segment est en forte augmentation. C'était a récemment signalé que « les brasseurs artisanaux ont enregistré une augmentation de 15 % de leurs ventes au détail et une augmentation de 13 % en volume en 2011. » Au cours de la même période, le nombre de brasseries artisanales en activité a augmenté de 11 %. La Brewers Association soutient et représente les brasseurs artisanaux, et en son cœur se trouve le fondateur Charlie Papazian, qui, en plus de son rôle de président de l'association, est responsable de la fondation du Great American Beer Festival, de la World Beer Cup et de l'American Homebrewers Association. Et en ce qui concerne ce dernier domaine en particulier, Papazian a été particulièrement influent : son livre La joie totale du brassage maison a été le premier guide américain de grande diffusion sur le sujet.

19. « M. Boston », auteur, guide officiel du barman de M. Boston

Jane Bruce

Certains pourraient s'opposer à ce que nous mettions un personnage fictif sur cette liste, mais "son" livre, Guide officiel du barman de M. Boston, est largement connue comme "la Bible de l'alcool". L'icône de l'imbibition portant un haut-de-forme a été créée à l'origine par Old Mr. Boston, une distillerie basée à Beantown, et a fait sa première apparition dans le premier numéro du guide en 1935. Au cours de cette période de près de 80 ans, ce livre de recettes de cocktails a établi lui-même comme les ressource définitive pour les barmans à domicile et les professionnels en herbe. Récemment publié dans une édition du 75e anniversaire contenant plus de 1 500 recettes, ce volume à succès comprend désormais des contributions d'autorités en matière de spiritueux telles que Jonathan Pogash - mais c'est toujours le livre de M. Boston pour nous.

18. Jim Koch, fondateur et président, The Boston Beer Co.

Le soi-disant « grand-père des brasseries artisanales », avec sa marque Samuel Adams, Boston Beer Co. se classe actuellement comme la société brassicole artisanale américaine la plus vendue du pays. Fondée en 1984, la société emploie aujourd'hui quelque 750 personnes, possède des brasseries à Boston, Cincinnati et dans la région d'Allentown, en Pennsylvanie, et ses 30 styles différents de bières Sam Adams sont vendus dans tous les États du pays. Sous la houlette du fondateur et président (et véritable passionné de bière) Jim Koch, l'entreprise a démontré le potentiel de marché à plus grande échelle de la bière artisanale. Et tandis que certains pourraient prétendre à son appartenance à la catégorie « bière artisanale », Koch se consacre néanmoins à soutenir les petits brasseurs avec son programme philanthropique, Samuel Adams Brewing the American Dream.

17. Robert Parker, Jr., écrivain et critique du vin

Ancien avocat amateur de vin, Parker a lancé le bulletin d'information sur le vin qui allait devenir The Wine Advocate en 1978. Il a lentement construit une clientèle fidèle pour ses notes de dégustation détaillées et ses opinions directes, et est devenu une sensation dans le monde du vin pour ses louanges du millésime 1982 à Bordeaux - que la plupart des autres critiques dénoncé comme trop mûr et à la « californienne ». En peu de temps, il était devenu le critique de vin le plus influent au monde. Son impact sur les prix internationaux du vin a été phénoménal, son système de notation de 100 points a atteint une autorité presque biblique et sa préférence pour les "bombes de fruits" intenses et extraites a changé la façon dont des milliers de producteurs dans le monde produisent du vin. Parker a récemment cédé de plus en plus de son domaine critique à des associés, mais il est toujours l'homme.

16. Nigel Travis, PDG, Dunkin' Brands

Dunkin' se vante maintenant qu'il alimente l'Amérique. Eh bien, jusqu'à récemment, ce n'était pas tout à fait vrai. Sur les plus de 6 700 sites aux États-Unis, seulement 75 environ se trouvaient à l'ouest du Mississippi, principalement en Arizona, au Nevada, au Nouveau-Mexique et au Texas. Mais la chaîne a commencé à se développer progressivement vers l'ouest, amenant ses Coolattas et Dunkachinos à Las Vegas et maintenant à Camp Pendelton, en Californie. En tant que PDG de Dunkin' Donuts, Nigel Travis mène la charge contre la domination nationale du café de Starbucks.

15. Joe Gallo, président et chef de la direction, E. & J. Gallo Winery

Gallo produit environ un quart de tous les vins vendus en Amérique et est le deuxième plus grand producteur de vin au monde. (La plus grande est Constellation Brands ; voir #10). Cela signifie qu'ils exercent une énorme influence sur les prix du raisin (et des bouteilles en verre), qu'ils peuvent stimuler et réagir vigoureusement aux tendances du vin, et que vous avez presque certainement bu leurs vins plus d'une fois, que vous le réalisiez ou non. (Ils ne sont en aucun cas tous vendus sous le label Gallo. L'entreprise compte près de 60 marques, d'Anapamu à Winking Owl, fabriquées en Californie mais aussi en Italie, France, Espagne, Argentine, Australie et Afrique du Sud. Ecco Domani, Maso Canali, Martín Codax et Sebeka font partie de leurs vins importés, et leur portefeuille national comprend des classiques californiens à l'ancienne comme Louis M. Martini et Mirassou Vineyards.)

14. Irene Rosenfeld, présidente-directrice générale, Kraft Foods, Inc.

Pour beaucoup, Kraft (la deuxième plus grande entreprise d'aliments et de boissons au monde) peut naturellement rappeler des souvenirs d'enfance de macaroni au fromage en boîte. Mais la méga-entreprise est également chargée de vous proposer de grands noms du monde des boissons comme Maxwell House, Capri Sun, Crystal Light, Kool-Aid, Tang et Gevalia. La PDG et présidente de la société, Irene Rosenfeld, s'est classée au 10e rang sur la liste Forbes 2011 des femmes les plus puissantes du monde. À la fin de cette année, cependant, lorsque le l'entreprise se divise en deux divisions, Rosenfeld assumera le poste de PDG de la plus grande filiale axée sur l'industrie des collations, tandis que son collègue Tony Vernon dirigera le secteur nord-américain de l'épicerie et Deanie Elsner sera la présidente des boissons.

13. Tom Long, PDG, MillerCoors

Bloomberg via Getty Images

Coors, Miller, Milwaukee's Best… Budweiser à part, MillerCoors contrôle la plupart des bières les plus populaires en Amérique (vous savez : celles que l'on trouve le plus souvent dans les jeux de bière-pong sur les campus universitaires et dans les bars à travers le pays). Avec la fusion assez récente des marques Miller et Coors, il s'agit de la société brassicole la plus susceptible de donner à Anheuser-Busch InBev une course pour son argent. En tant que PDG, Tom Long, qui dirigeait autrefois les opérations de Coca-Cola en Europe du nord-ouest, continuera sans aucun doute à exercer le style de gestion décisif pour lequel il est connu.

12. Kim Jeffery, président et chef de la direction, Nestlé Waters Amérique du Nord

Dans le monde de l'eau, Jeffery a beaucoup de poids. En tant que président et chef de la direction de Nestlé Waters Amérique du Nord, il dirige la principale société d'eau en bouteille du pays - les marques incluent Poland Spring, Ozarka et Arrowhead, pour n'en nommer que quelques-unes, et la société distribue également des marques importées comme Perrier et S. Pelligrino. Jeffery mérite également des éloges pour avoir utilisé sa position de pouvoir pour poursuivre son engagement envers l'environnement, après avoir lancé un partenariat avec The Nature Conservancy.

11. Larry Schwartz, président, Diageo Amérique du Nord

Vous et vos amis ne pouvez probablement pas passer une nuit au bar sans boire quelque chose appartenant à Diageo. Avec des marques comme Smirnoff, Johnnie Walker, Bailey's, Guinness et Jose Cuervo dans sa poche, Diageo contrôle certains des meilleurs spiritueux et bières du monde, possédant plus de marques dans le top 20 que toute autre entreprise. Schwartz a été nommé président de la division Amérique du Nord en mars 2012; attendez-vous à ce qu'il continue d'innover et d'augmenter sa part de marché pour l'entreprise.

10. Robert Sands, PDG, Marques Constellation

Distingué comme la plus grande entreprise de vins haut de gamme au monde, Constellation revendique un vaste portefeuille de quelque 200 marques dans les catégories vins, bières et spiritueux. Et ce ne sont pas non plus des étiquettes insignifiantes ; ils s'adressent à un large éventail de consommateurs de boissons. Vous pouvez acheter une sérieuse bouteille de cabernet Robert Mondavi, un pack de six Coronas pour la plage ou un Tsingtao pour votre dîner à emporter et une bouteille de Svedka, le tout sans quitter la famille Constellation.

9. Jeremy Stoppelman, PDG, Yelp

Le Communauté Yelp peut avoir une ambiance jappante, mais comparé à Google, Facebook et toutes les innombrables applications disponibles, Yelp est toujours la source de référence pour les recommandations de bars et de cafés. Le site rassemble plus de 60 millions de visiteurs uniques par mois, et il y a des photos, des recommandations, des classements et tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour prendre une décision judicieuse sur l'endroit où aller boire.

8. Harvey Chaplin, PDG, Southern Wine and Spirits

Si vous buvez de l'alcool en Amérique, il y a de fortes chances que vous buviez Du sud. Fondée en 1968 en Floride par Chaplin et Jay W. Weiss, la société est devenue le plus grand distributeur de vins et spiritueux de notre pays, opérant dans 34 États et dans le district de Columbia et représentant quelque chose comme 1 600 producteurs ou importateurs de vins, spiritueux et bières. Cette entreprise privée (numéro 30 sur la liste Forbes de ces entreprises l'année dernière) emploie plus de 11 000 personnes, toutes dédiées, à divers titres, à s'assurer que vous buvez les marques qu'elles vendent.

7. Carlos Brito, PDG, Anheuser-Busch InBev

L'industrie de la bière artisanale est peut-être en plein essor, mais en fin de compte, du moins pour l'instant, il semble que Budweiser ne soit pas en mesure de battre. Cette "Great American Lager" et son homologue "light" tout aussi célèbre, sont les produits phares de l'entreprise, contribuant à en faire le plus grand brasseur au monde. Et même si vous n'êtes pas un fan de Budweiser, on ne peut nier son emprise sur la conscience de la culture pop du pays, qui a été le L'annonceur exclusif de la bière du Super Bowl depuis 24 ans (un poste qu'il conservera jusqu'en 2014). Même si vous ne buvez pas un Bud en regardant l'un des plus grands événements de consommation de bière du pays, vous ne pourrez pas y échapper.

6. Muhtar Kent, PDG et président du conseil d'administration, The Coca-Cola Company

En tant que président-directeur général de La Compagnie Coca Cola, Muhtar Kent ne contrôle pas seulement la boisson non alcoolisée la plus emblématique au monde, il supervise également une gamme de quelque 3 500 boissons. Ce vaste portefeuille comprend tout, des boissons diététiques et gazeuses ordinaires aux boissons plates telles que les jus de fruits et les boissons à 100 % (Minute Maid), l'eau en bouteille (Dasani), les boissons pour sportifs et énergisantes (vitaminewater, Powerade), les thés et cafés et le lait - et les boissons à base de soja. En d'autres termes, bonne chance pour quitter le supermarché sans produit de boisson Coca-Cola dans votre panier.

5. Mike Duke, président et chef de la direction, Walmart

Walmart peut avoir une mauvaise réputation en termes de pratiques de travail (sans parler de la dissimulation embarrassante de la corruption mexicaine), mais accordez un certain crédit à la méga-chaîne ; c'est le plus grand épicier du monde et le plus grand acheteur américain d'aliments biologiques. En termes de pouvoir d'achat, Mike Duke est également une personne importante dans le monde des boissons, fournissant des quantités stupéfiantes de boissons non alcoolisées, d'eau en bouteille, de bière, de vin et de spiritueux. (Oui, Walmart vend de l'alcool – du moins dans les États où ils sont autorisés.) Depuis qu'il est devenu PDG en 2009, Duke a s'est engagé s'approvisionner en produits plus cultivés localement et durables ; nous ne pouvons qu'espérer qu'il commencera à travailler sur des jus, des thés, des cafés, des vins et des bières locaux également.

4. Indra Nooyi, président-directeur général, PepsiCo.

Pepsi-Cola, Tropicana, Gatorade - ce ne sont là que quelques-uns des produits phares de l'industrie des boissons inclus dans Le portefeuille de PepsiCo (prétendument le plus grand au monde en ce qui concerne les marques d'aliments et de boissons). Ce portefeuille a été signalé comme "comprenant 19 gammes de produits différentes qui génèrent chacune plus d'un milliard de dollars de ventes au détail annuelles". Et à la tête de tout cela, Nooyi, qui, depuis qu'elle a pris son poste actuel à la tête de PepsiCo en 2006, a été nommée « la femme d'affaires la plus puissante de Fortune » quatre années de suite.

3. Michael Taylor, sous-commissaire à l'alimentation, USFDA

Bien sûr, le FDA peut signifier "Food and Drug Administration", mais si vous pensez à un drame lié à la boisson qui s'est produit cette année, c'était probablement le résultat de certaines actions sérieuses de la FDA prises au nom de votre santé. Le débat sur le lait cru ? Stimulé par des messages approuvés par la FDA concernant les dangers du jus de vache non pasteurisé. La débâcle d'OJ cette année ? La FDA a trouvé du carbendazime, un fongicide non approuvé, dans les importations de jus d'orange. Et bien sûr, la FDA examine la caféine inhalable pour voir si elle doit être considérée comme un "complément alimentaire". Appelez-le un agent de l'État nounou, ou appelez-le la patrouille de sécurité, mais la FDA surveille une grande partie de ce que vous buvez et de la façon dont vous le buvez. Ils ont même approuvé un remède contre la gueule de bois sous la forme d'une pilule calmante d'aspirine/caféine/estomac.

2. Le chef de l'agence de l'alcool de votre État

Appelez-le un conseil de contrôle des boissons alcoolisées, un conseil de contrôle des alcools, une commission des alcools, une division de l'alcool et du tabac, ou toute variation sur le thème - chaque état de l'union a une agence officielle qui réglemente la vente de boissons alcoolisées dans ses limites . Cela signifie décider de chaque détail de la distribution de ces substances, de la quantité d'alcool taxée localement à quand et où il peut être vendu, ce qui signifie tout, de la définition des heures d'ouverture de la brasserie au décret sur quel alcool, le cas échéant, peut être vendu sur le dimanche ou dans les supermarchés. Qu'on le veuille ou non, l'homme ou la femme qui dirige cette agence tient le sort de votre sobriété entre ses mains.

1. Howard Schultz, président, fondateur et PDG, Starbucks

Ils disent que l'Amérique court sur Dunkin', mais il y en a presque deux fois plus Starbucks unités à travers le pays car il y a des points de vente Dunkin' Donuts. Ce n'est pas surprenant étant donné que dans les années 1990 et au début des années 2000, la chaîne était censée ouvrir un nouveau magasin chaque jour ouvrable. Starbucks, c'est maintenant bien plus que du café filtre, des grains et frappe-dappa-ding-dongs - il s'agit également de café instantané, de café en portion individuelle, de boissons énergisantes et, plus récemment, de jus de fruits fraîchement pressés. Bon sang, il y a même des glaces Starbucks. Au-delà de cela, les magasins Starbucks sont progressivement devenus les places des villes américaines - des bureaux pour un monde en ligne. Il s'agit également d'immobilier et d'une résistance à la franchise, un tact largement attribué à son PDG Howard Schultz. Bien qu'il ait incontestablement une influence sur les habitudes de consommation des Américains, Starbucks possède a également été contraint de fermer définitivement un certain nombre de magasins et a constaté une baisse constante de l'efficacité derrière le comptoir. Il faut se demander si Schultz, qui est revenu de sa retraite il y a plusieurs années en insistant sur la nécessité de redécouvrir la "romance" et "l'âme" de Starbucks, n'a pas permis à l'expansion de l'entreprise de surpasser la marque.


7 livres sur l'histoire de la nourriture et des boissons du gouvernement américain

Ces livres révèlent les habitudes de consommation, les fascinations culinaires et l'influence de certains des personnages historiques les plus puissants d'Amérique.

Beaucoup a été catalogué sur l'histoire américaine, depuis sa fondation et ses relations internationales jusqu'à son économie et ses mouvements sociaux. Mais il y a un domaine souvent négligé où vous pouvez en apprendre davantage sur toutes ces choses : son histoire culinaire. L'histoire de l'alimentation des figures les plus puissantes de l'Amérique et des personnes qui ont rempli leur estomac révèle un autre aspect de la culture américaine. Voici sept livres qui éclairent les lecteurs sur l'histoire surprenante, stupide et parfois oubliée du rôle de l'alimentation dans la formation du gouvernement américain et de ses dirigeants.


Société d'infrastructure Macquarie

Capitalisation boursière: 1,09 milliard de dollars

Industrie: Matériaux de base en gros

J'ai commencé à écrire pour Forbes en 2010. C'était juste au moment où l'économie commençait à se redresser et une période fascinante pour couvrir le marché boursier, ce que j'ai fait pendant trois mois…

J'ai commencé à écrire pour Forbes en 2010. C'était juste au moment où l'économie commençait à se redresser et une période fascinante pour couvrir le marché boursier, ce que j'ai fait pendant trois mois jusqu'à ce que je change de rythme en septembre 2010. Maintenant, je contribue à la chaîne Leadership. , en mettant l'accent sur les emplois et les carrières - un autre sujet brûlant à une époque où les gens recherchent vigoureusement des emplois ou essaient désespérément de conserver ceux qu'ils ont. J'ai un BA de l'Université de l'Arizona et une maîtrise en journalisme de l'Université Hofstra. Suivez-moi sur Twitter @JacquelynVSmith, abonnez-vous à moi sur Google+ ou envoyez-moi un e-mail à jsmith [at] forbes [dot] com.


Wakaya Perfection Thé Bio Fidjien Gingembre & Curcuma (20 Sachets)

Délectez-vous des puissantes propriétés naturelles du gingembre rose fidjien biologique et du curcuma fidjien combinés.

Notre curcuma bio fidjien et notre gingembre rose, cultivés dans un riche sol volcanique, sont élégants, aromatiques et puissants. Utilisé à travers les âges pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe et aider à réduire l'inflammation, ce mélange de thé biologique exquis est un bien-être parfait.

Aucun agent de conservation. Aucun additif. Certifié biologique par l'USDA, certifié casher et végétalien

Gélules de Curcuma Fidjien Bio Wakaya Perfection (500 MG | 250 CT)

Les anciennes propriétés curatives du curcuma. Les conditions vierges de Wakaya.

L'environnement de culture biologique idéal de Wakaya aide notre curcuma fidjien à s'épanouir - avec une forte concentration de curcumine, l'ingrédient actif cicatrisant. Pas étonnant que tant de gens trouvent que c'est un anti-inflammatoire naturel et comptent sur le pot de 250 capsules pour un usage quotidien.

  • Fabriqué avec 100% de poudre de curcuma fidjien biologique USDA
  • Prend en charge les articulations saines et la fonction cérébrale
  • Aide à réduire l'inflammation
  • Favorise la santé cardiovasculaire
  • Aide le système immunitaire et digestif

Aucun agent de conservation. Aucun additif. Curcuma biologique certifié USDA, végétalien, sans OGM.

Wakaya Perfection Capsules de Curcuma et Gingembre de Fidji bio (500 MG | 250 CT)

Nos capsules biologiques de curcuma et de gingembre fidjien sont un puissant anti-inflammatoire et antioxydant naturel qui soutient la santé digestive et un système immunitaire fort. Le riche environnement volcanique de Wakaya aide notre curcuma et gingembre fidjien à s'épanouir, avec une concentration plus élevée de curcumine et de gingérols, les ingrédients actifs cicatrisants. Délectez-vous des puissantes propriétés naturelles du gingembre et du curcuma de Wakaya dans cette capsule de bien-être parfaite.

  • Ne contient que de la poudre de gingembre rose de Fidji 100% biologique
  • Soutient la santé digestive et un système immunitaire fort
  • Favorise une réponse inflammatoire saine
  • Peut aider à réduire les nausées associées au mouvement et à la grossesse
  • Fabriqué avec 100% de poudre de curcuma fidjien biologique USDA
  • Prend en charge les articulations saines et la fonction cérébrale
  • Aide à réduire l'inflammation
  • Favorise la santé cardiovasculaire
  • Aide le système immunitaire et digestif

Aucun agent de conservation. Aucun additif. Gingembre et curcuma biologiques certifiés USDA, végétaliens, sans OGM.


Ce que les personnes les plus prospères du monde boivent chaque matin

Le jus vert n'est pas le secret de ces grands esprits.

Découvrir les routines quotidiennes des célébrités nous fascine sans cesse, c'est pourquoi nous cherchons toujours à savoir ce que tout le monde, des mannequins aux présidents américains, mange en une journée. Mais cela nous a fait réfléchir aux boissons qui alimentent les esprits les plus brillants du monde chaque matin et s'agit-il d'un jus vert, d'une recette secrète de smoothie ou simplement de seaux de café ? Et si nous l'essayons aussi, allons-nous nous rapprocher du statut de milliardaire/changeur de monde ? Ça vaut le coup.

Cette magnat des médias et philanthrope alimente sa matinée avec une touche plutôt zen sur la "caféination". Elle a dit Bazar de Harper "Je mélange un expresso caféiné et décaféiné avec du lait et un peu
Noisette. En attendant que le breuvage mousse, je sors une carte de ma boîte 365 vérités rassemblées. J'en lis cinq chaque matin, c'est une belle façon de commencer la journée."

Le célèbre chef, Bobby Flay, aime commencer sa journée en mélangeant un smoothie composé de myrtilles fraîches avec du yaourt grec et du jus de cassis pour accompagner sa tasse de thé du matin. Cela ne veut pas dire que Flay n'aime pas le café. Si quoi que ce soit, il aimerait peut-être trop les choses. "Une fois que je commence à en boire, j'en bois beaucoup", a-t-il déclaré Bon Appétit.

La duchesse de Sussex est connue pour boire "un shake à la vanille Clean Cleanse mélangé à des bleuets congelés de l'Ontario pour le petit-déjeuner". Du moins, c'était le cas avant qu'elle ne soit une princesse mangeant pour deux.

En tant que mannequin, personnalité de la télévision, auteur de livres de cuisine, superstar des médias sociaux et mère, Chrissy Teigen a beaucoup à faire. En ce qui concerne sa tasse, cependant, Teigen n'a d'yeux que pour les lattes à la vanille, les mokas crémeux et le thé vert Frappuccino de Starbucks.

Le joueur de basket-ball et diffuseur légendaire, Shaq, écarte les shots d'espresso et opte pour un verre de jus d'orange à la place. "Je vis en Floride, donc je reçois des trucs frais." Non seulement O'Neal est anti-café, mais il dit qu'il n'a jamais vu personne dans sa famille toucher une tasse. Le All-Star à 15 reprises est propriétaire d'une franchise Krispy Kreme, mais on ne sait pas dans quoi, le cas échéant, il trempe ses beignets.

L'actrice, militante et auteure commence sa matinée en buvant son petit-déjeuner avec 32 onces d'eau. La star de "Being Mary Jane" intègre également du thé dans sa routine, mais pas de la façon dont vous pourriez le penser. Si elle se réveille avec des « boursouflures » sous les yeux, elle placera des sacs froids de Lipton pour se reposer sur les zones à problèmes.

Le co-fondateur de Microsoft, qui a récemment été éliminé de son rang de personne la plus riche du monde par le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, fait le plein chaque matin avec une boisson peu orthodoxe et un Coca light. "Une fois au bureau, j'ouvre généralement une canette de Coca light. Au cours de la journée, je pourrais en boire trois ou quatre", a écrit Gates sur son blog.

En tant que juge et investisseur sur ABC Aquarium à requins, Lori Greiner sait où se trouvent ses forces et transformer des produits conceptuels en articles les plus vendus qui s'envolent des étagères est sa spécialité, mais se lever tôt ne l'est pas. Elle se couche tard et se lève vers 9 heures du matin, prenant son café avec un arôme de moka suisse ajouté pour commencer la journée.

L'ancien PDG de Starbucks commence sa journée avec &mdash what else ? &mdash café frais. "Je me lève entre 5 et 5h30, et naturellement, la première chose que je fais est de préparer du café", a déclaré Schultz à CNNMoney. Quelle est sa bière préférée ? Espresso macchiato ou l'un des cafés indonésiens de Starbucks, préparé dans une presse française Bodum de 8 tasses.

Cela ne devrait pas vous surprendre que Joanna Gaines et la moitié du couple puissant derrière l'émission à succès de HGTV Fixateur supérieur et leur propre marque Magnolia &mdash cueille les fruits de ses agrumes locaux pour commencer la journée. Ces oranges fraîches sont souvent combinées avec de la banane, des cerises et du citron dans des smoothies et des jus frais que ses enfants adorent préparer (et essaient parfois de lui faire payer).

Bien qu'Obama ait pris le temps de prendre une tasse de café avec Jerry Seinfeld pendant qu'il était au pouvoir, il n'y touche normalement pas. Au lieu de java, l'ancien prez opte pour de l'eau, du thé vert ou du jus d'orange. mais maintenant que ses huit ans sont écoulés, nous espérons qu'il s'offre des piña coladas sur la plage.

Le directeur créatif de J. Crew veut que sa boisson du matin ait le goût d'un dessert. "Mon truc préféré au monde est la glace au café, alors j'essaie de faire en sorte que mon café ait un goût aussi proche que possible de la glace au café", a avoué Lyons. Bazar de Harper. Cela signifie une part de café fort, une part de lait, toujours sur de la glace.

Le co-fondateur et PDG de Tesla Inc. a récemment fait partie de la liste Forbes des personnes les plus puissantes du monde, et apparemment avec un grand pouvoir vient peu de temps pour le petit-déjeuner. Lorsque Musk n'arrive pas à manger un morceau dans son emploi du temps matinal, il prendra plutôt un café pour passer.

Alors que les gens à travers le pays transpirent lors d'entraînements AM via ClassPass, le co-fondateur et PDG du service, Payal Kadakia, peut être trouvé avec un thé vert aux agrumes Starbucks Venti à la main. Kadakia se consacre à commencer sa journée de cette façon, et ce depuis plus de 10 ans.

Une athlète de haut calibre comme Venus Williams ne s'arrête pas chez Starbucks sur le chemin du travail. Pour mettre une vraie puissance derrière sa raquette, Williams commence la journée avec un smoothie énergisant à base de lait d'amande Silk, de banane, de poudre de protéine et d'avocat.

Le co-fondateur et PDG de Twitter a un horaire matinal strict auquel il s'en tient sans faute. He wakes up at 5 a.m. to fit in 30 minutes of meditation, a full workout, leaving time to spare to brew his own coffee at home.

Creating hit shows like "Grey's Anatomy" and "Scandal" isn't all that occupies Shonda Rhimes' time &mdash she's got to get her kids out the door on time each morning, too. That means caffeine has to wait until things quiet down. Once that's done? "I drink a cappuccino, eat breakfast, and figure out what to wear for the day," she tells Dans le style.

A few years back, T. Swift's diet consisted of a glass of orange juice with breakfast each morning. As her popularity skyrocketed, and her schedule got crazier, she started resorting to the good stuff. It seems she's developed a habit of sipping Starbucks skinny vanilla lattes on the regular, plus the occasional pumpkin spice latté. Elle est human, after all.

This blonde bombshell and her hubby, Tom Brady, are all about health and wellness, and her quest for nourishment starts as soon as she gets out of bed in the morning. According to her Instagram posts, she starts the day with a glass of warm water with lemon to hydrate, usually followed by a family favorite &mdash green juice.

Karolina Kurkova has fronted the cover of Vogue and walked many a Victoria's Secret runway, all while eschewing the lifestyle of minimal munching that we often associate with supermodels. She makes sure to wake up with a legit morning meal, downing a smoothie loaded with strawberries, blueberries, bananas, almond butter, coconut milk, and chocolate coconut protein (her son's favorite combination) when she's on the go.

It's no surprise that a global news anchor requires a dose of caffeine before delivering live updates to the world. Katie Couric owns up to being a "big caffeine person," and she swears by her drip coffee machine, complete with milk foamer, which is uses to make hazelnut coffee almost every morning.

Grammy-nominated singer, P!nk, seems to have endless energy &mdash if you've ever seen one of her live performances, you know that she gives them her all. How does she get up and go like that? Coffee and a superfood shake, made with coconut water, avocado, blueberries, and flaxseed oil are to thank.

Even breakfast is chic for Posh Spice &mdash along with a serving of fresh fruit, she drinks green or peppermint tea before downing a double espresso.

In the hectic fashion business, routines can provide a sense of calm. For Michael Kors, that means breakfast is the same year-round. "Every day I have a bialy with a little bit of butter on it, and I don't drink hot liquids at all, but I'm iced tea obsessed," he says. His order? A large iced tea with three Splendas and lemon.

We knew Blake Lively was a chocoholic, but didn't realize that her obsession carries over into the breakfast hours, too. Selon le Le Huffington Post, the actress wakes up to a mug of hot cocoa on the regular. "I can't start my day without a cup of hot milk chocolate &hellip it's good for my morale," she said. That's one way to have a sweet morning.

Victoria's Secret models may have strict diets, but former Angel, Rosie Huntington-Whiteley makes sure to fuel up when she gets out of bed each morning. After her daily skin-care routine, she makes coffee, chugs a bottle of water, and blends up a green juice for breakfast. "I'm totally useless without a coffee," she's said.

Despite pushing 50, legendary supermodel, Naomi Campbell, does an impeccable job of holding onto her youthful looks. We're convinced her coffee-free beverage routine has something to do with it. "The first thing I do is have hot water with lemon and probiotics," she told Harper's. "I've never drunk coffee I don't like the smell. If I need it, I will have one cup of green tea."

The young fashion icon steers clear of coffee and sticks to fresh juices instead. His favorites are the Doctor Green Juice and Ginger Fireball from JuicePress.

When the director of fashion partnerships at Instagram gets into the office, she sips on a venti green tea to kick off the day on a calming note, rather than with a jolt of caffeine.

Celebrated French fashion designer, Isabel Marant, picks up a concoction of carrot and ginger at a juice bar on her way in to work, then sips a cup a coffee once in the office. "I have a black coffee &mdash American style, not espresso &hellip it's not very French," she admits.


Ingrédients:

3 cups of chocolate chips

Servings Made and Recommended Dosage:

Makes 12 large peanut butter cups. Eat two to be properly stoned.

Temps de préparation:

Temps de cuisson:

  1. Line a muffin tray with cupcake liners.
  2. Use a double boiler to melt half the chocolate on the stovetop. Once melted, stir in half the canna-butter.
  3. Pour the melted chocolate mixture to cover the bottom of each cup liner.
  4. In a bowl, mix the peanut butter and powdered sugar.
  5. Divvy up the mixture into 12 equal portions – one per cup. Roll each portion into a ball shape.
  6. Add a portion of the peanut butter mixture to each cup.
  7. Melt the remainder of the chocolate with a double boiler. Once melted, stir in the remaining canna-butter.
  8. Evenly coat each cup with the melted chocolate, making sure the peanut butter is completely covered. Once each cup is topped off, feel free to create a decorative swirl with your finger.
  9. Place the cups in the freezer for an hour. Once the chocolate is solidified, store in the refrigerator until you’re ready to eat!

Smoothies are often simple, straightforward ways to enjoy a quick meal. They're great for taking on the go and are typically loaded with healthy ingredients. Generally made from fresh fruits and vegetables, smoothies are the perfect&mdashand perhaps most delicious&mdashmethod of getting your fill of energy-boosting proteins and healthy fats. We rounded up the 10 most popular smoothie recipes from our Pinterest boards to help make your mornings (or afternoon snacks!) easier.

There's a smoothie recipe here sure to delight anyone's tastebuds any time of the day. That's right: Smoothies aren't just for breakfast, although we do agree that they do make for delicious early morning meals. Still, they're great as a post-workout snack or an afternoon pick-me-up, especially when they're made from more than just a handful of fruit and ice. That's where these popular recipes come in: Our smoothies most frequently pinned on Pinterest feature a colorful medley of superfoods, including nuts, seeds, greens, and alternative milks for a healthy mix of nutrients.

Some of our most popular recipes include traditional strawberry and banana combinations, which are sure to delight even the pickiest of palates. Make them in the summer for a breakfast treat your kids will love&mdashjust be warned, you'll want to double the recipe and make one for yourself, too. And if you want something a little different, you'll be pleased to know that some of our most popular smoothie recipes also feature unique ingredients, like pumpkin, pomegranates, and coconut milk for mouthwatering flavor. Blend your way to better health with our 10 most-re-pinned smoothies from our Pinterest boards.


The Best Bone Broth Recipes

Written and Medically Reviewed by Dr Babar Shahzad, BSc and MBBS on January 15, 2020.

Liquid gold. Superfood. Bone broth is notorious for its incredibly high nutritional value. It comes from bones being the storehouses of essential nutrients such as calcium and magnesium, as well as a source of collagen and gelatine, which are two nutrients that support skin, joint, and gut health. Besides being used in soups, sauces, and gravies, it is now regaining its popularity as a health drink.

Cliquez ici to read more on its health benefits.

Wondering how to make one? You came to the right place because we have gathered the best recipes all in the same place.

But before jumping in, here’s a short disclaimer:

It is important to know that you can get creative with the ingredients – you can’t really go wrong. Feel free to fully follow the given recipes, or use them as an inspiration for your own significant broth. You can mix up different bones, add your favorite herbs and veggies and of course, avoid the ones you don’t like.

Also, if you’re planning to add your broth to let’s say, smoothies, consider adding less salt and herbs, and if you’ll use your broth for soups, you can spice it up for that extra flavor.

Dr. Axe Chicken Bone Broth

Dr. Josh Axe is a doctor of chiropractic, certified doctor of natural medicine and clinical nutritionist with a passion to help people eat healthy and live a healthy lifestyle. He discusses how using food as natural remedies for ailments and conditions, and shows the scientific evidence behind why eating foods like coconut, bone broth, wild-caught fish, fermented vegetables and leafy greens are essential to a healing diet. That’s why we think you should pay attention to his chicken bone broth!

Tu auras besoin:

  • 4 pounds chicken necks/feet/wings
  • 3 carottes, hachées
  • 3 celery stalks, chopped
  • 2 medium onions, peel on, sliced in half lengthwise and quartered
  • 4 garlic cloves, peel on and smashed
  • 1 teaspoon Himalayan salt
  • 1 cuillère à café de grains de poivre entiers
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme
  • 2 feuilles de laurier
  • 3 brins de thym frais
  • 5–6 sprigs parsley
  • 1 teaspoon oregano
  • 18–20 cups cold water

Les directions:

  1. Place all ingredients in a 10-quart capacity slow cooker.
  2. Add in water.
  3. Simmer for 24–48 hours, skimming fat occasionally.
  4. Remove from heat and allow to cool slightly. Discard solids and strain remainder in a bowl through a colander. Let stock cool to room temperature, cover, and chill.
  5. Use within a week or freeze up to three months.

Dr. Kellyann Beef Bone Broth

Dans ses propres mots : “Bone broth isn’t just broth. And it isn’t just soup. It’s concentrated healing. This broth is nutrient-rich “liquid gold,” one of the world’s oldest and most powerful medicinal foods.”
Dr. Kellyann Petrucci came to realize the ancient power of collagen and bone broth to heal the gut and slow aging while studying biological medicine at the Marion Foundation and Paracelsus Clinic, Switzerland. By focusing her practice on a lifestyle that stops and reverses inflammation, Dr. Kellyann is able to help patients and readers reduce dangerous belly fat to become slimmer, younger, and healthier.

Tu auras besoin:

  • 2 unpeeled carrots, scrubbed and roughly chopped
  • 2 stalks celery, including leafy part, roughly chopped
  • 1 medium onion, roughly chopped
  • 7 cloves garlic, peeled and smashed
  • 3½ pounds grass-fed beef bones (preferably joints and knuckles)
  • 2 feuilles de laurier séchées
  • 2 cuillères à café de sel casher
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme

Les directions:

  1. Place all the vegetables and the garlic, bones, and bay leaves into a large pot on the stove or in a slow cooker. Sprinkle on the salt, drizzle with vinegar, and add enough water to cover everything by 1 inch (about 13 cups).
  2. Cook for 12 to 24 hours on low.
  3. Use a shallow spoon to carefully skim the film off the top of the broth. Pour the broth through a fine strainer and discard the solids. Taste the broth and add more salt as needed.
  4. The broth will keep for 3 days in the fridge and 3 months in your freezer.

Hack: adding dried mushrooms or using 2 tablespoons fish sauce in place of salt (add it in Step 1) dramatically boosts the flavor of the broth.

Dr. Kellyann Turkey Bone Broth

Another one by Dr. Kellyann.

Whenever you roast or grill a whole turkey, whether as the main event for Thanksgiving or as a family meal with lots of leftovers at any time of the year, you can use just about every part of the bird. This expands the dishes or ingredients you get from the turkey while extending the value of your purchase. Once you’ve taken the meat from the bird, save the carcass and the giblets to turn them into an awesome broth with this turkey bone broth recipe.

So don’t just throw those precious bones away! Simmer them into some delicious bone broth to help keep you fueled up and slimmed down between feasts.

Tu auras besoin:

  • Turkey carcass (use the bones from your Thanksgiving feast!)
  • Enough purified water to just cover the bones in the pot the pot should be big enough to add 2 to 3 quarts water
  • 2 to 4 carrots, scrubbed and roughly chopped
  • 3 to 4 stalks organic celery, including leafy part, roughly chopped
  • 1 medium onion, cut into large chunks

Les directions:

  1. Place your turkey carcass in a pot.
  2. Add onion, celery, a carrot or two, and any seasonings you like
  3. Cover your turkey bones with filtered water, then let your broth simmer for at least 6 to 8 hours on the stovetop or in a slow cooker.
  4. Discard the solids and strain the broth through a fine-mesh strainer into a large container.
  5. Ladle the broth into mason jars. Once it’s cool, you’ll be able to remove the fat on the surface easily with a spoon.
  6. Enjoy and refrigerate or freeze the leftovers for later.

Dr. Kellyann Fish Bone Broth

Since Dr. Kellyann has her broth game strong, we decided to add a third one of hers to the list!

Fishbone broth has a lovely flavor if you drink it straight from the mug, and it also makes a wonderful base for soups—especially Asian-influenced soups. And in addition to the wrinkle-blasting collagen and fat-burning nutrients you get from bone broth, fishbone broth gives you a healthy dose of iodine to keep your thyroid happy.

Since fish bones are smaller and more delicate, you can draw out the nutrients in much less time. In fact, some recipes require as little as one hour. Which means you get all the same benefits in a fraction of the time. Oui s'il vous plaît!

Tu auras besoin:

  • 5–7 pounds fish carcasses or heads from large non-oily fish such as halibut, cod, sole, rockfish, turbot, or tilapia (Non-oily fish is necessary because the fish oils in fatty fish such as salmon become rancid in cooking).
  • 2 tablespoons ghee
  • 1–2 carrots, scrubbed and coarsely chopped
  • 2 ribs organic celery, including leafy part, coarsely chopped
  • 2 medium onion, coarsely chopped
  • Purified water to just cover the bones in the pot
  • 1 feuille de laurier
  • 1–2 whole cloves
  • 2 teaspoons peppercorns
  • 1 tablespoon bouquet garni or a small handful of fresh parsley and 4–5 stems fresh thyme

Les directions:

  1. Wash the fish and cut off the gills if present.
  2. In a large stockpot, melt the ghee over medium-low to low heat. Add the carrots, celery, and onion and cook, stirring occasionally, for about 20 minutes.
  3. Add the fish and enough water to cover it by 1”. Increase the heat to medium and bring the water to a bare simmer. Use a shallow spoon to carefully skim the film off the top of the broth. Add the bay leaf, cloves, peppercorns, and bouquet garni and reduce the heat to low. Cook at a bare simmer for about 50 minutes, uncovered or with the lid askew. Continue to skim the surface as needed.
  4. When the broth is done, remove the pot from the heat. Using tongs and/or a large slotted spoon, remove all the bones. Pour the fishbone broth through a fine-mesh strainer and discard the solids.
  5. Let cool on the counter before refrigerating. You can skim off the fat easily after the broth is chilled if desired. When chilled, the broth should be very gelatinous. The fishbone broth will keep for 5 days in the refrigerator and 3 or more months in your freezer.

Pork Bone Broth

Have some leftovers after your pork ribs BBQ party? Well, the party is not over yet, because there’s a perfect way you can use the bones! Pork bone broth is a perfect base for Asian-influenced soups as well. Your ramen or a pho made with this broth will pleasantly surprise all your dinner guests!

Ingrédients:

  • 2 pounds spare ribs bones (4 pounds if with meat)
  • 1 head garlic, halved
  • a big knob of fresh ginger (about the size of 2 fingers), halved
  • 3-4 stalks green onions, cut in half
  • 1/4 tasse de vinaigre de cidre de pomme
  • sel au goût

Les directions:

  1. Place ribs, green onions, garlic and ginger in a slow cooker.
  2. Add apple cider vinegar and enough water to cover the bones by about an inch.
  3. Let the mixture sit for 30-60 minutes without turning on the heat.
  4. Simmer in the slow cooker on low for 24 hours. Top with water if too much evaporates.
  5. Strain the broth and salt to taste (

Bone Marrow Broth

Nutrition-wise marrow broth is the supreme one because bone marrow is the storehouse of all the good stuff we have already talked about. It’s so good it might give you superpowers!

Tu auras besoin:

  • 1lb grass-fed beef marrow bones
  • Sel et poivre au goût
  • 8 cups of water
  • 1 tsp whole black peppercorns
  • 1 tsp pickling spice
  • ½ tsp Himalayan salt
  • 1 large carrot, broken into 2-3 pieces
  • 2 garlic cloves, smashed
  • 1 oignon, coupé en gros morceaux
  • 1 celery rib, broken into 2-3 pieces
  • a handful of fresh parsley

Les directions:

To make the roasted bone marrow:

  1. Préchauffer le four à 425F.
  2. Place the marrow bones on a baking sheet and liberally sprinkle both sides with salt and pepper.
  3. Roast bones in the oven for about 10-15 minutes, until they turn golden and the marrow becomes soft and just barely starts to melt. You want to take them out of the oven when they get nicely crispy and golden and the marrow becomes soft and starts to bubble a little bit. Be careful not to overdo the cooking, or your marrow will end up completely melted down. The marrow, when done, should be enjoyably warm but not exactly hot.
  4. Remove to a plate and serve with a side of fresh leafy greens, or continue with broth making
  1. Add the roasted bones along with all the rest of the ingredients to a large saucepan or stockpot.
  2. Bring to a roaring boil then lower heat, partly cover and simmer for 1 to 1½ hours, until the flavor of the broth is to your liking.
  3. Strain through a fine-mesh sieve and serve, or use in your favorite soups/recipes.

Ham Bone Broth

Last, but definitely not least! You’ll love this ham bone broth recipe.

Like with the most large bones, you can buy ham hock bone from your butcher, who has cut away virtually all the ham-on-the-bone, and who will usually discard the bone altogether. Most butchers will just give you these for free. Isn’t that a good motivation to make yourself this delicious broth?

Tu auras besoin:

  • 2 medium ham hock bones with meat removed or a little meat left on them
  • 8 cups of water
  • 2 large red onions, roughly chopped
  • 3 carottes moyennes, hachées
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 bunch thyme or parsley (or both)
  • 1 teaspoon coriander or cumin seeds
  • 10 grains de poivre noir
  • 2 portobello mushrooms, sliced

Les directions:

  1. Preheat the oven to 190ºC/375ºF/gas mark 5. Spread the ham hock bones in a large roasting pan and transfer to the oven to cook for 45 minutes, allowing the fat to drain out of the bones and into the pan. Lower the oven temperature to 180ºC/350ºF/gas mark 4.
  2. Transfer the bones to a heavy ovenproof casserole dish (Dutch oven), and pour over the water. Add the remaining ingredients, cover, and bring to a boil over high heat. Once boiling, transfer to the oven and leave to cook, covered, for 5-10 hours.
  3. Remove from the oven, allow to cool, then strain the stock through a double sieve (strainer) into a container. Store in the fridge overnight, then remove any fat from the top of stock before using. This can be kept in the fridge for up to 6 days, or frozen for up to 3 months.

Top 10 Strongest Alcoholic Drinks In The World

If you like a tipple why not try one of these strongest alcoholic drinks in the world but don’t over do it… some of these will knock your socks off!

10 Grappa 120 Proof

Grappa is a fragrant, grape-based pomace brandy of Italian origin that contains 35%–60% alcohol by volume or 70 to 120 US proof. Originally made to prevent waste by using these leftovers such as seeds, grape skin and grape stems. It is a very potent Brandy with a wine flavor.

9 Sierra Tequila Silver 150 Proof

Sierra Tequila Silver is a well aged clear tequila. It has a full, fruity, fresh aroma, which can be flavored with many ingrdients such as light chilli, green apples or young pineapple to vanilla, caramel and wild herb aromas and distilled in copper pot stills.

8 Bacardi 151 Proof

This highly alcoholic rum is made by Bacardi Limited of Hamilton, Bermuda. It is VERY inflammable and so comes with a steel flame arrester built in to the bottle neck. It has been available in the USA since 1981. It is usually used as a base for sweet cocktails.

7 John Crow Batty Rum 160 Proof

This Jamaican white rum is a local version of moonshine. The legendarily potent John Crow Batty was so name because it is supposedly stronger than stomach acids of “John Crow” vultures, which snack on decaying meat. It is said If you can drink to that, you can probably drink to anything.

6 Balkan 176 Proof Vodka

This triple distilled Vodka is so strong that it carries 13 health warnings on the side of the bottle. Imported from the Balkans comes the incredible vodka has superior strength, made in small quantities to achieve very high quality. It is highly recommended that you only drink this with mixes, if you try to drink it neat you will probably end up in hospital.

5 Absinthe 179 Proof

This drink is distilled from herbs including the flowers and leaves of the medicinal plant Artemisia Absinthium and is a very alcoholic drink. it became popular in the 19th century and by the year 1900 the French were drinking 2 million liters a year, by 1910 this increased to a wapping 36 million liters a year. In 1915 it was banned in many countries in Europe and the United States. A modern revival of the drink started in 1990 and in 2004 it became legal to make Absinthe once more.

4 Bruichladdich X4 Quadrupled Whiskey 184 Proof

This quadruple-distilled blockbuster dram is distilled on the Rhinns of the isle of Islay in Scotland since 1881 and is a very high quality single malt whiskey. The legend about this whiskey says, in 1695 Martin Martin, a Hebridean traveller spoke of an ancient powerful spirit, which translates from the Gaelic as “perilous whisky”. He was told by the locals: “one sip and you live forever two sips and you go blind three sips and you expire on the spot”.

3 Golden Grain 190 Proof

Golden Grain Alcohol is a neutral grain spirit that is available at 95% alcohol (190 proof), manufactured by Luxco (formerly the David Sherman Company), now called Everclear in the United States.

2 Everclear Grain 190 Proof

This crystal clear vodka was banned in the United States and Canada for many years but recently a new law has been passed legalizing it. It does not have much taste so is ideal for mixing with other drinks but if you attempted to drink it straight you would end up on your back in a very short time. In 1979 is was named the most alcoholic drink by the Guinness Book of World Records.

1 Spirytus Polish Vodka 192 Proof

Said to have a gentle smell and mild taste, Spirytus is a top class rectified 192 Proof Vodka made from premium ethyl alcohol with a grain base. In Poland its uses vary from preparing fruit and herbal liqueurs, vodkas and desserts to medical purposes. it’s currently number 1 top of the list as the most alcoholic liquor available in the world today.


It is the most common tequila-based cocktail.And made with tequila mixed with triple sec and lime or lemon juice, often served with salt on the rims.

It is distilled beverages is made from agave plants. Named after the tequila because it is the tequila-producing region, which lies 65 kilometers northwest of Guadalajara, Mexico.Tequila usually served with salt and lime.


12 Nights of Freedom: A Political Jazz Playlist

A lright, this summer has our attention. All this social turbulence—a kind our nation hasn’t witnessed in generations—has a long tradition behind it. Revisiting some of our nation’s most treasured protest songs can help remind us that this fight isn’t new.

This list is a soundtrack of freedom expressed through jazz—Afro-America’s great art form to the United States. They are protest songs. But their forms of protest range from the social to the uniquely personal.

With jazz, we encounter a peculiar and unique American story. The story is sort of a riddle, and it goes like this: how did a formerly enslaved, systematically persecuted group of people maintain their dignity in the face of such degradation and sorrow?

These artists responded to that question with their own grammar of defiance, decency, and even joy.

Louis Armstrong, “Black and Blue” (1929)

Armstrong didn’t write “Black and Blue,” but his version is its most iconic. The song’s power rests in its brilliant usages of racial double-entendres:

I’m white inside but, that don’t help my case
‘Cause I can’t hide what is in my face…

This type of wink and nod towards the racial politics of its day fell out of favor a generation later, when a more militant Black generation demanded a franker treatment of racial trauma calling into question Armstrong’s commitments to the struggle. Ralph Ellison disagreed, using the very same song to spawn one of the most powerful and moving novels about race and selfhood in American history, in “Invisible Man.”

Armstrong’s song begins like an incantation, even before narration alerts us to what’s happening. But ultimately, “Black and Blue” is a song that raises more questions than it attempts to answer:

How would it end? Ain’t got a friend
My only sin is in my skin.
What did I do to be so black and blue?

Mahalia Jackson/Duke Ellington, “Come Sunday” (1958)

Recorded for Duke Ellington’s reworking of his groundbreaking and majestic suite “Black, Brown and Beige,” Mahalia’s performance is in many ways the crowning achievement of the entire affair. The fact that this song is now a jazz standard doesn’t take away from the audacity of its dignity and majesty.

“Come Sunday” is two parts a cry for freedom and three parts a study in human defiance in the face of adversity. Channeling freedom in the tradition of the most enduring of Negro spirituals, Mahalia reworks both the gospel and operatic tradition into something both subversive and sublime delivering the performance of her career—which is saying a lot, given her status as “The Queen of Gospel.”

Abbey Lincoln in 1966 // Photo courtesy Nationaal Archief, The Netherlands

Abbey Lincoln, “Let Up” (1959)

Abbey Lincoln is the militant voice of jazz. Along with Nina, her entire brilliant catalog is undeniably political. But if Nina’s power was in weaponizing vulnerability, Lincoln’s was in the whip and lash of jazz’s anger, defiance, and ultimately, its great beauty.

“Let Up” is a Lincoln original. On the surface, it reads like a woman fed up with heartache and sorrow. But how Lincoln sings it, the lyrics are transformed into a meditation on American injustices. Are these the yelps of microaggressions? Are these old wounds or variations on new ones? Listen closely, and you’ll hear Lincoln perform one final act of alchemy: of making the personal, politique.

Max Roach, “Triptych: Prayer/Protest/Peace” (1960)

Max Roach was already a revered, dazzling drummer by 1959, but when he began creating explicitly political music that following year, his work became legendary. In “Triptych,” Roach chose to partner with Abbey Lincoln in delivering one of the most fiery avant-garde performances to express the rage and trauma of racial oppression ever recorded in jazz.

Thematically, the song links the plights of Blacks from the United States’ slavery, with that of South Africa’s apartheid. By the time the suite moves from prayer to protest, Roach’s drumming has whipped Lincoln’s scatting virtuoso into a frenzy—and that’s where the song takes off. In three movements, Lincoln’s emotive scatting attacks, throttle and ultimately overtake Roach’s operatic tom-tom time signatures letting both artists exorcise ancestral anguish—as well as cementing Lincoln’s status as one of the most haunting voices in the jazz pantheon. Simply stunning.

Nina Simone, “Backlash Blues” (1964)

No grammar of Black freedom is complete without Nina Simone’s voice, though it hasn’t always enjoyed the universal acclaim it does now. When her music became more explicitly political, catapulting her to the militant wing of the Civil Rights Movement, her career suffered never quite reaching the household status as that of her other Black female contemporaries.

Thankfully, her legacy has endured. “Backlash Blues” is from Simone’s most explicit homage to the Blues. It’s also a protest song of the highest order. Come hell or high water, she demands what her white peers take for granted:

When I try to find a job
To earn a little cash
All you got to offer
Is your mean old white backlash
But the world is big
Big and bright and round
And it’s full of folks like me
Who are black, yellow, beige, and brown…

The song is not merely about racism in the abstract sense. This is someone living it, firsthand snatching dignity in the face of adversity. This is the great talkback to white supremacy, at its boldest, at its bluesiest.

Charles Mingus, “Freedom” (1964)

To encounter the music of Charles Mingus is in many ways to encounter the full range of jazz. All of the great idioms of jazz—from Dixieland to swing to bebop to the avant-garde—are present in Mingus’ compositions, which are noted for their colors, wild, restless experimentations and even, at times, for their strident militancy.

Never one to shy away from social concerns, “Freedom” finds Mingus flexing not only his social justice voice but also his chops in the 12-bar blues. It opens and closes with lyrics that espouse the trickster irony with lyrical disgust. Mingus even chooses to give the climax of the song to Booker Ervin on the tenor saxophone, who gives the grittiest, dirtiest, most down-home bucket-of-blues solo of his career pointedly prosecuting the case against the United States for justice too long delayed.

John Coltrane, “Alabama” (1964)

There isn’t a song quite like “Alabama” in the catalog of John Coltrane. It was one of Coltrane’s rare attempts at addressing, explicitly, the social turmoil affecting his generation.

Beyond words is the great theme “Alabama” would riff on in its execution. A song of great anguish, and incredible beauty and power, “Alabama” is ultimately a lamentation of the 16th Street Baptist Church bombing of 1963 that left four adolescent children dead. And the way that Coltrane attacks this act of cowardice by the Ku Klux Klan, judging by the intensity of the track, is arresting. There is even a musical refrain repeated throughout the song—listen carefully and you can make out a hush sense of chatter in the distant background. By the time you catch it, it is erased by the fatigue of the painful melody. Astonishing in its execution.

Nina Simone, “Pourquoi? (The King of Love is Dead)” (1968)

Nina Simone recorded “Why?” three days after Dr. Martin Luther King’s assassination. That Simone and her band chose to perform the song on such short notice—in fact, they learned it that very same evening—lends the track an emotional rawness and intensity that is felt and sincere.

Part eulogy, part jeremiad and always eloquent, eloquent rage, Simone channels the entire grief of a community into a performance that is as disturbing as it is moving. She offers no answers. She extends no olive branch. What the song manages to do is indict a morally perverse nation that would work to tear down its great champion of nonviolence with these final, troubling words:

Folks you’d better stop and think
Everybody knows we’re on the brink
What will happen, now that the King of Love is dead?

Marvin Gaye, “Right On” (1971)

Yes, Marvin Gaye was a soul singer. And his albums were in the tradition of rhythm and blues. But the musicians he used to record his most celebrated masterpiece, “What’s Going On,” were definitely jazz musicians.

What makes a song like “Right On” noteworthy is its insistence on Black dignity within such social strife. It many ways it is the perfect accompaniment to online movements like #BlackExcellence, #BlackBoyJoy, and #BlackGirlMagic that have sought to reclaim joy and self-affirmation as a vehicle against anything that would reduce Black lives down to merely protests and racial struggle. Black love is resilience, too.

Gil Scott-Heron, I’ll Think I’ll Call It Morning (1971)

Scott-Heron’s status in American popular imagination is as large as it is iconic. So is his influence upon Black music. It’s just a pity that his legacy is often reduced to his most recognizable song, “The Revolution Will Not Be Televised,” a blustering piece of machismo that truthfully has not worn as well as his other brilliant (and diverse) material, later on.

On “I’ll Think I’ll Call It Morning,” Scott-Heron came into his own as a troubled, visionary street-poet. It revealed just how emotionally vulnerable Scott-Heron could be, even during his searing commentary on urban life for Black Americans. Built around a hypnotic melody, the author wills himself a cautious truce of optimism in the midst of such American degradation and sorrow:

Why should I survive on sadness
And tell myself I got to be alone
Why should I subscribe to this world’s madness
Knowing that I’ve got to live on
Yeah I think I’ll call it morning

A beautiful melody that is both moving in its delicacy as it is fraught with the gathering storm outside the window.

Charles Earland, “Leaving This Planet” (1974)

A genuine jazz funk burner, “Leaving This Planet” is Charles Earland’s homage to the tradition of Afro- pessimism: the outrage of social and racial unrest that has plagued the listener so much, that they’ll settle for an outright exodus from the nation, if not planet, itself. Rudy Copeland’s anguished voice loops around Earland’s bright synths and keys producing an irony that is both seductive and catchy, admitting, “I’m gonna leave this planet/And all of its troubles behind.”

Terry Callier, “Caravan of Love” (2002)

There isn’t a figure quite like Terry Callier in jazz. It’s true, much like Nina Simone (and to a lesser extent, Gil Scott-Heron), Callier defied easy musical categories, preferring to syncretize his musical vision, instead. However, with “Caravan of Love,” taken from his later masterpiece, “Speak Your Peace,” Callier chose to channel his prodigious, prophetic talents into the Isley-Jasper-Isley single managing to transform it into a social justice-rallying cry. The pervasive sense of ecstatic spirituality and demanding humanism, originally championed by Coltrane’s music, abounds on this very moving, soulful recording, as well. And that same music worldview is present in all of Callier’s music styling himself as one of Coltrane’s disciples. I can hardly find it fitting to end a freedom set playlist with one of the great healers of jazz.


Voir la vidéo: LES PERSONNES AVEC LES MEMBRES LES PLUS LONGS DU MONDE! (Mai 2022).